• DGAL

Les chenilles défoliatrices suscitent de la part des professionnels ou usagers occasionnels de la forêt, des interrogations et souvent des craintes sur l’avenir des massifs concernés. La consommation d’une masse considérable de feuilles ou d’aiguilles en quelques jours est toujours un évènement surprenant.

 

Les défoliateurs ayant un impact significatif sur les forêts françaises sont en majorité des lépidoptères. Il s’agit de tordeuses, de géométrides, de processionnaires ou de bombyx. Il existe bien sûr d’autres lépidoptères dont les dégâts concernent généralement des surfaces plus faibles ou sont moins fréquents. Certains peuvent cependant causer occasionnellement des défoliations conséquentes chez les feuillus, des notodontidés, des noctuelles, des lasiocampidés comme le bombyx à livrée ou des arctidés. Des dégâts importants peuvent aussi être attribués à des hyménoptères, voire des coléoptères.

 

Dernière modification : 09/18/17