• DGAL

Yponomeuta spp.

 Les hyponomeutes

 

      Fréquence
      Agressivité
      Impact

 

 

 


Position systématique : Insectes - Lépidoptères - Yponomeutidés

Hôtes habituels : Fusains, merisiers à grappes, sorbier des oiseleurs

Localisation sur l'hôte : Feuilles

 

 le genre Yponomeuta regroupe une dizaine d'espèces inféodées à des hôtes spécifiques :

  • Yponomeuta padellus (quetschier, merisier, sorbier des oiseleurs, aubépine noire et aubépine blanche),
  • Yponomeuta malinellus (pommier et poirier),
  • Yponomeuta evonymellus (cerisier à grappes),
  • Yponomeuta mahalebellus (cerisier de sainte Lucie),
  • Yponomeuta rorellus (saules),
  • Yponomeuta cagnagellus (fusain d’Europe),
  • Yponomeuta plumbellus (fusain d’Europe),
  • Yponomeuta vigintipunctatus (grand orpin = Sedium telephium).

 

  • Biologie

 

La biologie de toutes ces espèces est très similaire. On observe une génération annuelle. L'adulte vole en juillet août.

 

Les oeufs sont déposés en tas de 80 à 100 sous un bouclier d'où émergent des jeunes chenilles qui restent protégées jusqu'au printemps. Elles le quittent entre mars et mai et pénètrent dans un bourgeon ou une jeune feuille qu'elles vont miner. Puis, elles attaquent des feuilles plus grandes qu'elles englobent dans un tissage avant de les consommer.

 

Plus tard, elles se regroupent par plusieurs centaines sur des rameaux où elles constituent le premier gros nid, qu'elles vont agrandir progressivement en dépouillant totalement les rameaux.

 

Après sept semaines d'alimentation, elles s'empupent fin juin dans des cocons blancs qui pendent côte à côte dans les toiles de soie.

 

  •  Symptômes et éléments de diagnostic

 

- Chenilles jaunes à gris avec des points noirs et une tête noire, groupées dans de grosses toiles blanchâtres durant le printemps.

- Papillon blanc avec des points noirs sur les ailes antérieures (envergure de 20 mm).

 

Les différentes espèces sont morphologiquement très difficiles à séparer.

Les tissages de soies qui semblent emballer tout ou partie de l'hôte sont caractéristiques. Ils peuvent prendre des proportions spectaculaires faisant penser qu'on a emballé de film plastique l'arbre (ou arbuste) colonisé.

 

  • Dégâts

 

Défoliation complète des arbustes de haie ou des bosquets.

 

Dernière modification : 07/03/17
  • Auteur :
  • L Nageleisen (DSF/DGAL)
HYPOSPP
Figure 1
HYPOSPP
Figure 2
HYPOSPP
Figure 3
HYPOSPP
Figure 4
HYPOSPP
Figure 5
HYPOSPP
Figure 6
HYPOSPP
Figure 7
HYPOSPP
Figure 8