• DGAL

Epinotia tedella

La tordeuse des aiguilles de l'épicéa

 

      Fréquence
      Agressivité
      Impact

 

 

 


Position systématique : Insecte -Lépidoptère - Tortricidé

Hôtes habituels : Epicéas

Hôtes possibles : Douglas, mélèzes
Localisation sur l'hôte : Aiguilles

 

  • Biologie

 

Une seule génération par an. Le vol des adultes a lieu en juin-juillet. Suivant les conditions météorologiques, il peut déjà débuter en mai ou se poursuivre jusqu'en août. Les oeufs sont déposés isolément sur les aiguilles des épicéas et l'incubation dure 10-11 jours.


La chenille mine les aiguilles. Elle pénètre dans l'aiguille à sa base et chemine dans le parenchyme jusqu'au sommet. A l'aide de fils soyeux, elle réunit plusieurs aiguilles (jusqu'à 16) entre elles pour former des "petits nids" soyeux dans lesquels ses déjections restent accrochées. Ce fourreau sert de protection aux chenilles trop grosses pour se réfugier dans les galeries foliaires. En cas de dérangement, elles quittent leur lieu de développement pour coloniser de nouvelles parties du houppier. En période de présence, on trouve ainsi plusieurs zones défeuillées dont certaines sont sans chenilles.


En conditions météorologiques favorables, les dégâts se poursuivent jusqu'en novembre. A cette période, les chenilles se laissent pendre au bout d'un fil jusqu'au sol où elles entrent en hivernation jusqu'au printemps suivant. La nymphose a lieu de mi avril à mi mai.

 

  • Symptômes et éléments de diagnostic

 

- Sur l'arbre : durant l'automne, les cimes des arbres attaqués prennent une apparence chétive, de couleur brun rouille

- Sur les rameaux, les aiguilles roussissent par paquets de plusieurs aiguilles aglomérées par des tissages soyeux, remplis de déjections

- Sur les aiguilles : les aiguilles minées ne portent en général qu'un seul trou (entrée et sortie).

 

Adulte :    

        - envergure 12 - 13 mm
        - ailes antérieures brun rougeâtre avec des taches argentées transversales
        - ailes postérieures brun grisâtre avec des franges blanches.

 

Chenille :  

        - 9 à 10 mm en fin de développement
        - brun jaunâtre à verdâtre avec deux bandes brun rougeâtre sur le dos.

 

  • Dégâts

 

L'avenir des arbres attaqués n'est pas compromis. La chenille épargne les bourgeons.

La défeuillaison n'est que très rarement totale. Elle reste localisée en "fenêtres". Cependant, l'affaiblissement des sujets après plusieurs années d'attaque n'est pas à exclure.

 

  • Confusion possible

 

D'autres Epinotia peuvent agir sur les épicéas :
- Epinotia pygmaeana : fourreau constitué de peu d'aiguilles, présentant deux trous distincts, absence de déjections dans les "nids"
- Epinotia nanana : plantations de moins de 15 ans, rarement plus de cinq aiguilles dans le fourreau.

 

Dernière modification : 07/03/17
  • Auteur :
  • D S. F. (Département de la Santé des Forêts)
EPINTED
Figure 1
EPINTED
Figure 2
EPINTED
Figure 3