Foudre

  • Répartition des pieds de vigne dans la parcelle

La foudre s'abattant  dans une parcelle de vigne est un événement rare. Les dégâts sont spectaculaires mais ne sont visibles qu'après une période de 24 à 72 h. Généralement, les souches affectées sont réparties dans les parcelles, soit en foyer,soit sur un à plusieurs rangs lorsque les fils de palissage ont jouer le rôle de conducteur.

  • Symptômes

Après un tel stress, le feuillage, les grappes et les entres noeuds de la vigne brunissent et dessèchent (figures 1 et 2), seuls les noeuds et les bourgeons restent verts et turgescents (figure 3). Notons que les baies des grappes atteintes finissent par se ratatiner. En fait, la foudre à pour effet de détruire l'écorce du collenchyme des baguettes et des sarments.  Quelques jours après l'accident, l'assise génératrice va être capable de reformer du liber et du bois ce qui provoquera des fissures dans le tissu mort (figure 3). Les symptômes sont plus marqués sur les feuilles hautes des sarments et n'empêchent pas l'aoutement de leur partie basse.

En réalisant une coupe longitudinale dans les pousses, on constate qu'elles sont sècheset que la moelle à bruni et s'est rétractée par endroits (figures 4 et 5). Ultérieurement, des pousses et des grappes peuvent entièrement dépérir, et la vigne se défolier.

Les souches foudroyées ne meurent pas dans tous les cas et aucun symptômes n'est normalement visible sur les bras et les troncs. La croissance végétative de la vigne reprendra par la suite avec le développement  d'entre-coeurs situés à la base des rameaux.

Dernière modification : 09/18/17
  • Auteurs :
  • D Blancard (INRA)
  • C Deluche (INRA)
Foudre_vigne2
Figure 1
Foudre_Vigne1
Figure 2
Foudre_Vigne5
Figure 3
Foudre_Vigne4
Figure 4
Foudre_Vigne3
Figure 5