• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Penicillium digitatum et Penicillium italicum

Pourriture bleue ou pourriture verte

 food, fresh, fruit, healthy, meal, orange, tropical icon

Cultures sensibles : agrumes

Généralités

Plusieurs champignons occasionnent des pourritures aux agrumes à l'approche de la maturité ou durant leur conservation. Les plus fréquents sont les moisissures vertes et bleues à la surface des fruits, provoquées respectivement par Penicillium digitatum et Penicillium italicum.

Ils s'attaquent aux fruits mûrs en période chaude et humide.

Zones de production affectées:

Guyane Guadeloupe
Martinique Nouvelle-Calédonie
Polynésie-française La Réunion
Madagascar Comores
Maurice  
Organes affectés : 
Fruits

  

Symptômes 

Symptômes ou dégâts  :

  • Zone humide et molle à la surface du fruit, qui s'étend concentriquement en produisant un mycélium blanc lorsque l'humidité est élevée. Sur ce mycélium apparaît par la suite une masse de spores de couleur bleue ou vert olive. En général, les deux moisissures sont observées sur un même fruit.
  • La moisissure bleue apparaît avant la verte.

Signes :

  • L'épiderme des fruits est recouvert de moisissures, les fruits finissent par tomber et ne sont pas commercialisables.
  • Le fruit devient collant et adhère aux objets qu'il touche.

Confusions possibles :

Biologie

Cycle de développement :

La pénétration des spores dans le fruit se fait par des blessures ou le pédoncule. Les piqûres de mouches des fruits facilitent leur entrée.

Facteurs de propagation de la maladie :

La pourriture bleue peut se transmettre par contact lors de l'entreposage des fruits et se développer sur les fruits stockés en chambre froide, notamment après déverdissage. Durant la conservation des fruits à basse température (< 10°C) le développement des pourritures est freiné.

Protection 

Méthodes préventives :

  • Effectuer des récoltes sélectives (séparation pendant la cueillette des fruits atteints de ceux qui ne le sont pas).
  • Pendant la récolte, porter des gants, ne pas utiliser de sécateur mais des outils spéciaux visant à détacher les fruits.
  • Ne pas mettre les fruits tombés au sol dans la même palette que les fruits cueillis.

Pour réduire les pertes de fruits lors de leur conservation, il convient :

  • de veiller à ne pas blesser les fruits durant la récolte et le conditionnement,
  • de désinfecter les caisses et locaux d'entreposage.

Méthodes curatives :

Une fois le fruit atteint, il est irrécupérable.

Dernière modification : 04/08/2022
  • Auteur :
  • A PORINO (CIRAD)
Penicillium 1
Figure 1
Penicillium 2
Figure 2
Penicillium 3
Figure 3
Penicillium 4
Figure 4
Penicillium 5
Figure 5
Penicillium 6
Figure 6