DERMAPTERA
(perce-oreilles, forficules)


Insectes surtout tropicaux, représentés par environ 2.000 espèces dans le monde et 21en France.
Caractéristiques morphologiques de l'ordre : insectes facilement reconnaissables, avec un corps allongé, plus ou moins aplati dorso-ventralement. Ocelles absents. Pièces buccales broyeuses, Ailes postérieures membraneuses, à champ anal polynervuré (en éventail), elles sont repliées sous les antérieures qui sont plus ou moins dures, formant des élytres. Cerques rigides uniarticulés en forme de pince. Pattes courtes, tarses de 3 articles.
Eléments de biologie : insectes ovovivipares à régime omnivore (parfois phytophage), certaines espèces vivent dans la fourrure des chauves-souris. Fréquents dans les habitats humides, crevassés, ils ont un thigmotactisme prononcé. Les dermaptères apportent des soins maternels à leurs oeufs et leurs nymphes, ce qui est très rare chez les insectes, à l'exception des insectes sociaux.

 

  • Importance économique et agronomique

 

L'espèce Forficula auricularia Linnaeus bien qu'omnivore, a été signalée comme pouvant occasionner quelques dégâts aux fleurs (oeillets, dahlias, chrysanthèmes, rosiers,…) ainsi qu'aux feuilles tendres (choux, salades,…) et aux bourgeons en formation. Elle peut également faire des morsures (lésions cutanées) aux fruits mûrs sur les arbres ou à ceux tombés à terre. C'est l'unique espèce d'intérêt agronomique en France.
Intérêt écologique : Forficula auricularia est de plus en plus régulièrement considéré comme un auxiliaire car cette espèce omnivore consomme aussi des insectes, en particulier des chenilles. Il conviendra donc, au cas par cas, et selon les situations, d'appréhender son impact réel par rapport aux nuisances éventuelles et anecdotiques ou aux bénéfices (en tant qu'auxiliaire) qu'il peut apporter.

Dernière modification : 08/27/13
  • Auteur :
  • M Martinez (INRA)