• Logo_picleg
  • Quae

Brûlures solaires des fruits

 

Sur fruits verts ou tournants, les brûlures solaires  (sunscald, sun burn) se traduisent par des taches apparaissant parfois sur la face la plus exposée au rayonnement direct du soleil, ceci durant des périodes climatiques très chaudes. Ces lésions sont irrégulières, blanchâtres en leur centre, et plus ou moins entourées d'un halo jaune (figures 1 à 4). Elles sont légèrement déprimées, et leur surface est plus ou moins ridée et prend une texture sèche rappelant celle du papier. Souvent superficielles, elles sont parfois envahies par divers champignons opportunistes, en particulier Alternaria alternata. Dans ce cas, une moisissure brunâtre à noire les recouvre progressivement.
 
Cette maladie non parasitaire survient plutôt en plein champ, elle peut être aussi observée sous abri. Elle affecte surtout les variétés à végétation clairsemée ou les cultures dont la végétation est réduite ; dans ce dernier cas, la réduction du feuillage peut avoir différentes origines :
- des attaques sévères d'une ou plusieurs maladies aériennes cryptogamiques surtout (alternariose, stemphyliose, mildiou, septoriose…) ou bactériennes ;
- des dégâts foliaires consécutifs à la prolifération de ravageurs ou à certaines maladies physiologiques (par exemple l'enroulement physiologique des feuilles ; leaf roll) ;
- un effeuillage trop important ;
- un ombrage insuffisant sous abri lors de périodes particulièrement ensoleillées et chaudes ;
- le retournement des plantes lors de la première récolte de tomates cultivées à plat, etc.
 
Les fruits encore verts des cultures de plein champ sont particulièrement vulnérables. Leur péricarpe subit des dégradations irrémédiables sous les effets de l'élévation locale de la température des tissus consécutive au rayonnement solaire. La maîtrise de ces facteurs permet d'éviter les brûlures solaires. Afin de protéger les fruits, dans certains contextes culturaux, ceux-ci pourront être recouverts par de la paille.
 
Il est à noter que des symptômes comparables peuvent être observés en serre sur certains fruits se trouvant malencontreusement au contact des tuyaux de chauffage (figure 5).
Dernière modification : 18/06/2013
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
Coup-soleil1
Figure 1
soleil_tomate_DB_239
Figure 2
soleil_tomate_DB_240
Figure 3
soleil_tomate_DB_239a
Figure 4
soleil_tomate_DB_240a
Figure 5