LSE-Université de Lorraine

Procédure Jardinier Scientifique

 

En suivant cette procédure, vous allez participer à un programme de Recherche scientifique qui souhaite mettre des chiffres sur l'abondance et la diversité des organismes présents dans les sols de jardins, et mieux comprendre les pressions subies par la biodiversité du fait des activités humaines.

Ainsi dans cette procédure, un protocole habituellement utilisé par les scientifiques a été adapté pour pouvoir partager avec vous notre métier. 

 

 

Quelles sont les étapes à suivre ?

 

1- décrire votre jardin (remplissage du formulaire "décrire votre jardin").

 

2- choisir des endroits qui vous paraissent intéressants pour diagnostiquer la biodiversité présente, comme par exemple : près d'un composteur pour répondre à la question scientifique: le composteur permet-il d'héberger une diversité importante d'organismes? / dans un endroit du potager paillé ou couvert par des végétaux afin d'évaluer quels organismes préfèrent vivre dans ces endroits recouverts / dans un endroit un peu plus nu pour comparer avec les organismes des milieux couverts...

 

3- poser un ou plusieurs pièges aux endroits choisis en suivant le protocole d'échantillonnage

 

4- collecter le contenu obtenu 7 jours après installation d'un piège, et identifier les organismes ainsi capturés pour un piège donné grâce à la reconnaissance par l'image

 

5- pour un piège donné : écrire le nombre d'organismes obtenus pour chaque groupe sur une "fiche piège" (attention à remplir un formulaire par piège) et faire remonter la fiche ainsi remplie. Merci!

 

Cette fiche vous propose de renseigner le nombre total d'organismes échantillonnés et comptés pour 1 piège donné après 7 jours laissé sur place (exemple : dans mon piège installé à côté de mon composteur j'ai compté : 10 fourmis + 15 cloportes + 12 limaces...)
Pour les organismes non déterminés, merci de les comptabiliser quand même et d'écrire leur nombre dans la catégorie "individus indéterminés"
Enfin, pour les tout petits invertébrés, difficiles à compter et à identifier à l'oeil nu, merci de renseigner la case dédiée "Nombre de très petits invertébrés difficiles à classer (non comptabilisés précédemment) "

 

Attention les mouches, moustiques et papillons adultes ne font pas partie de la faune du sol, ils ne sont donc pas considérés dans Jardibiodiv


Dernière modification : 08/31/17
Auteur : A. Auclerc (Université de Lorraine / ENSAIA )




Fermer
Fermer
indicator

Haut de Page