• LSE-Université de Lorraine

Procédure d'observation scientifique - déclaration d'un lieu et de plusieurs observations

 

En suivant cette procédure, vous allez participer à un programme de Recherche scientifique (sciences participatives) qui souhaite mettre des chiffres sur l'abondance et la diversité des organismes présents dans les sols de jardins et d'autres milieux, et mieux comprendre les pressions subies par la biodiversité du fait des activités humaines.

Ainsi dans cette procédure, des protocoles habituellement utilisés par les scientifiques ont été adaptés pour pouvoir partager avec vous notre métier. 

 

Quelles sont les étapes à suivre ?

1- Décrire votre jardin (remplissage du formulaire Déclarer/décrire un jardin (cela peut-être un autre milieu qu'un jardin) sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone. Pour avoir accès à ce formulaire il faut s'inscrire. 

A cette étape il s'agit de répondre si vous le souhaitez à quelques questions sur ce que l'on trouve dans votre jardin afin d'aider les chercheurs à mieux comprendre la présence de certains organismes ou non dans un endroit donné, et/ou en lien avec les pratiques que vous utilisez.

2- Ensuite vous pouvez suivre le protocole de votre choix pour observer les organismes et remplir le formulaire Enregistrer des observations dans lequel vous pourrez spécifier dans quel type de lieu vous avez fait vos observations en suivant un des protocoles suivants :

pot piège 7 jours avec vinaigre
pot piège éthique (coton humide)
aspirateur à invertébrés - chasse à vue

ou encore :
vers de terre à la moutarde / bloc de sol - tri manuel / berlese – entonnoir
aucun protocole suivi - observation directe

 

Protocole : pot piège 7 jours avec vinaigre

1-Choisir des endroits qui vous paraissent intéressants pour diagnostiquer la biodiversité présente, comme par exemple : près d'un composteur pour répondre à la question scientifique: le composteur permet-il d'héberger une diversité importante d'organismes? / dans un endroit du potager paillé ou couvert par des végétaux afin d'évaluer quels organismes préfèrent vivre dans ces endroits recouverts / dans un endroit un peu plus nu pour comparer avec les organismes des milieux couverts...

2- Poser un ou plusieurs pièges aux endroits choisis en suivant le protocole d'échantillonnage (page web)

3- Collecter le contenu obtenu 7 jours après installation d'un piège, et identifier les organismes ainsi capturés pour un piège donné grâce à la reconnaissance par l'image sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone

4- Pour un piège donné : écrire le nombre d'organismes obtenus pour chaque groupe sur le formulaire Enregistrer des observations (attention à remplir un formulaire par piège) et faire remonter le formulaire ainsi rempli, sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone. Pour avoir accès à ce formulaire il faut être préalablement inscrit.

Ce formulaire vous propose de renseigner le nombre total d'organismes échantillonnés et comptés pour 1 piège donné après 7 jours laissé sur place - durée de piégeage (exemple : dans mon piège installé à côté de mon composteur j'ai compté pendant 7 jours : 10 fourmis + 15 cloportes + 12 limaces...)
Pour les organismes non déterminés, merci de les comptabiliser quand même et d'écrire leur nombre dans la catégorie "individus indéterminés"
Enfin, pour les tout petits invertébrés, difficiles à compter et à identifier à l'oeil nu, merci de renseigner la case dédiée "Nombre de très petits invertébrés difficiles à classer (non comptabilisés précédemment) "

Attention les mouches, moustiques et papillons adultes ne font pas partie de la faune du sol, ils ne sont donc pas considérés dans Jardibiodiv

 

Protocole : pot piège éthique (coton humide)

 

1-Choisir des endroits qui vous paraissent intéressants pour diagnostiquer la biodiversité présente, comme par exemple : près d'un composteur pour répondre à la question scientifique: le composteur permet-il d'héberger une diversité importante d'organismes? / dans un endroit du potager paillé ou couvert par des végétaux afin d'évaluer quels organismes préfèrent vivre dans ces endroits recouverts / dans un endroit un peu plus nu pour comparer avec les organismes des milieux couverts...

2- Préparer le matériel : - Carton imperméable (type brique de lait) /  - 4 piquets en bois (pique à brochette)/  - Plantoir à bulbe ou petite pelle / Disque de coton à humidifier / - 2 verres en plastique (ou récipient comme écocup); le fait d'utiliser 2 récipients l'un dans l'autre permettra de prélever délicatement le contenu tout en laissant le piège en place / - Bouteille en plastique / - Ciseaux

De préférence, préparer un toit pour protéger le récipient en cas de pluie durant la semaine de piégeage. Pour cela il suffit de découper le carton imperméable et planter aux quatre extrémités les piques pour brochette.

 

3 - Creuser un trou avec le plantoir à bulbe (ou la petite pelle) où vous le souhaitez dans votre jardin.

 

4 - Mettre les 2 récipients empilés dans le trou creusé et déposer le coton humidifié au fond (Les gobelets doivent être légèrement en dessous de la surface du sol et contre les parois du trou pour que la faune puisse tomber dans le piège). Découpez le haut d'une bouteille en plastique, et placer le à l'entrée de votre piège. Protéger le piège en plantant le toit que vous avez fabriqué (sauf si aucune pluie annoncée).

 

5 - Récupérer le récipient intérieur 2 fois par jour en maintenant le 2ème en place, pendant la durée de votre piégeage; transvaser le contenu pour faciliter l’observation dans un saladier ou un autre contenant transparent, puis identifier les organismes ainsi capturés pour un piège donné grâce à la reconnaissance par l'image sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone

Une fois identifiés et comptés, relacher les organismes et replacer votre piège (étape 4) pour recommencer le piégeage tout en gardant les organismes vivants.

6 - Pour un piège donné : écrire le nombre d'organismes obtenus pour chaque groupe sur le formulaire Enregistrer des observations (attention à remplir un formulaire par piège) et faire remonter le formulaire ainsi rempli, sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone. Pour avoir accès à ce formulaire il faut être préalablement inscrit.

Ce formulaire vous propose de renseigner le nombre total d'organismes échantillonnés et comptés pour 1 piège donné laissé sur place pendant toute la durée de piégeage (exemple : dans mon piège installé à côté de mon composteur j'ai compté pendant x jours : 10 fourmis + 15 cloportes + 12 limaces...)
Pour les organismes non déterminés, merci de les comptabiliser quand même et d'écrire leur nombre dans la catégorie "individus indéterminés"
Enfin, pour les tout petits invertébrés, difficiles à compter et à identifier à l'oeil nu, merci de renseigner la case dédiée "Nombre de très petits invertébrés difficiles à classer (non comptabilisés précédemment) "

Attention les mouches, moustiques et papillons adultes ne font pas partie de la faune du sol, ils ne sont donc pas considérés dans Jardibiodiv

 

Protocole : aspirateur à inverébrés - chasse à vue

 

 1- Dès qu'un organisme est visible, l'aspirer grâce à un aspirateur à insectes (fabrication avec un petit récipient, des tuyaux fins, de la gaze et le tour est joué...), ou pour les organismes du sol qui ne sont pas très rapides, les attraper à la main et les mettre dans une boîte transparente, et de préférence une boîte loupe pour mieux voir leur corps tout entier.

 

Exemples d'aspirateur à insectes

 

              Exemples de boîtes loupes

 

2- identifier le ou les organisme(s) ainsi capturé(s) grâce à la reconnaissance par l'image sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone

3- Pour un lieu donné à une date donnée : écrire le nombre d'organismes obtenus pour chaque groupe sur le formulaire Enregistrer des observations et faire remonter le formulaire ainsi rempli, sur un ordinateur ou via l'onglet consacré sur l'appli smartphone. Pour avoir accès à ce formulaire il faut être préalablement inscrit.

Ce formulaire vous propose de renseigner le nombre total d'organismes échantillonnés et comptés pendant toute la durée d'observation (exemple : pendant la chasse à vue de 15 minutes à côté de mon composteur j'ai compté : 10 fourmis + 15 cloportes + 12 limaces...)
Pour les organismes non déterminés, merci de les comptabiliser quand même et d'écrire leur nombre dans la catégorie "individus indéterminés"

Attention les mouches, moustiques et papillons adultes ne font pas partie de la faune du sol, ils ne sont donc pas considérés dans Jardibiodiv

 

 

Dernière modification : 18/07/2020
  • Auteur :
  • A Auclerc (Université de Lorraine / ENSAIA )