• Ecophyto
  • Logo-Cirad
  • RITA
  • Logo-CA
  • FREDON
  • LPA-COCONI

Tuta absoluta Meyrick

Mineuse de la tomate

 

 

 Généralités

 

  • Insecte microlépidoptère de la famille des Gelechiidae qui sévit surtout dans plusieurs pays d'Amériques du sud (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Equateur, Paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela). Emergent en Europe depuis 2016, puis a gagné de nombreux autres pays du Basin méditerranéen (Algérie, Egypte, Grèce, Israël, Italie, Lybie, Maroc, Syrie, Tunisie, Turquie…) ; détecté récemment à Mayotte.
  • Sévissant en plein champ et dans les cultures sous abris.

    

  • Famille(s) botanique(s) sensible(s) 
Solanacées        

 

  • Zones de production affectées :
Mayotte Réunion Guyane Guadeloupe Martinique Nouvelle-Calédonie Polynésie-Française

 

  • Organes attaqués
Feuilles Fleurs Fruits Tige Vaisseaux Collet Racines

 


Symptômes, dégâts 

 

  • Symptômes :
    • Mines* et galeries sur folioles et feuilles se matérialisant à terme par des taches blanchâtres irrégulières devenant progressivement brunes et nécrotiques. Seuls les tissus du mésophylle sont affectés, l'épiderme reste intact.
    • Les feuilles fortement parasitées peuvent se nécroser entièrement.
    • Fruits verts et mûrs plus ou moins parsemés de galeries et de trous de sortie. Des envahisseurs secondaires pénètrent ces derniers et provoquent diverses pourritures, ceci en cours de cultures et durant leur conservation. Notons que les fruits parasités sont bien souvent invendables.
    • Galeries creusées dans les jeunes tiges perturbant le développement des plantes.
    • Des excréments noirs sont visibles ça-et-là sur les organes touchés.
  • Signes : Présence de larves et d'adultes sur les organes affectés (figures ).
  • Confusions possibles

 

*Il convient de ne pas confondre les dégâts de T. absoluta avec ceux des mouches mineuses appartenant à la famille des Agromyzidés.

 


Biologie

 
  • Cycle de développement : comportant 4 stades de développement : oeuf, larve, chrysalide et adulte. Sa durée varie en fonction de la température notamment ; par exemple, il serait approximativement de 24 jours à 27°C. Il pourrait y avoir jusqu'à 10 à 12 générations par an.
    • Oeufs minuscules et invisibles à l'oeil nu, mesurant moins d'un millimètre. Ils ont une forme cylindrique et ont une couleur crème à jaunâtre. Leur éclosion s'effectue au bout de 4 à 6 jours après la ponte.
    • Quatre stades larvaires se succédent, avec des larves mesurant quelques millimètres de long. D'abord de couleur crème, puis verdâtres à rosées, elles creusent des galeries sur les organes aériens de la tomate.
    • Stade chrysalide se déroulant soit à l'intérieur des galeries, soit à la surface de l'hôte, soit sur le sol. La nymphose dure de 10 à 12 jours.
    • Adultes, des papillons, mesurant de 5 à 7mm de long et environ 10mm d'envergure. Ils ont une teinte gris argenté à marron avec des tâches noires sur les ailes antérieures. Les mâles sont un peu plus foncés que les femelles. Leurs antennes sont filiformes. La durée de vie approximative des adultes est de 6-7 jours pour les mâles et 10-15 jours pour les femelles. Chaque femelle peut pondre de 40 à 250 oeufs souvent localisés à la face inférieure des feuilles ou au niveau des jeunes tiges tendres et des sépales des jeunes fruits.
  • Passe l'hiver sous la forme d'oeufs, de chrysalides ou d'adultes. Ces derniers sont nocturnes et se cachent habituellement entres les feuilles pendant le jour. L'hôte principale de T. absoluta est la tomate, mais il peut aussi parasiter à l'occasion diverses autres espèces de Solanacées cultivées (aubergine, pépino - Solanum muricatum, piment, pomme de terre) et sauvages (Datura stramonium, D. ferox, Lycium chilense, Lycopersicon hirsutum, Nicotiana glauca, Solanum lyratum, S. nigrum, S. elaeagnofolium, S. puberulum...).
 

Protection

  • Produire si possible les plants dans un abri insect-proof. L'utilisation de filets anti-insectes peut protéger la pépinière, mais aussi la culture.
  • Contrôler la qualité sanitaire des plants et refuser ceux présentant des symptômes suspects.
  • Mettre en place des pièges à phéromones (pièges à eau, de type Delta, de type Mc Phail) afin soit de détecter précocement cet insecte ravageur et d'évaluer le risque potentiel pour la culture, soit de réduire la population présente.
  • Eliminer les feuilles, les tiges et les fruits parasités, et les brûler rapidement. Il en sera de même pour les plants ou les plantes trop attaqués.
  • Effeuiller régulièrement les plantes parasitées et éliminer les feuilles.
  • Ne pas laisser les débris végétaux parasités en tas sur le sol dans les serre ou les tunnels, ou à proximité, ce qui permet à ce ravageur de se maintenir localement.
  • Les fruits tombés au sol doivent être ramassés et détruits.
  • Obturer les ouvrants et ouvertures des serres et des tunnels afin d'empêcher les adultes en provenance de l'extérieur de pénétrer. Installer des filets insect-proof.
  • Plusieurs insectes auxiliaires ont été signalés comme plus ou moins efficaces à l'égard de ce lépidoptère : Nesidiocoris tenuis, Macrolophus caliginosus, Trichogramma pretosium,Trichogramma sp, Pseudoapanteles dignus, Dineulophus phthorimaeae, Cornua sp., Podisus nigrispinus, etc.
  • Raisonner la protection chimique *(e-phy), en particulier si vous utilisez des auxiliaires ou des biopesticides.
  • En fin de culture, sortir rapidement les résidus de culture et les brûler ; sous serres, une désinfection du sol peut être envisagée afin de détruire les pupes, surtout en cas de monoculture de tomates. En plein champ, un travail du sol contribuera à diminuer leur nombre.

 

* Des cas de résistances aux insecticides ayant été signalés pour T. absoluta, alterner les matières actives, et respecter les doses et les nombres d'applications préconisées par an.

Dernière modification : 10/03/2020
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
Tuta6
Figure 1
Tuta11
Figure 2
Tuta8
Figure 3
Tuta2
Figure 4
Tuta4
Figure 5
Tuta5
Figure 6
Tuta-Aubergine1
Figure 7
Tuta-Aubergine2
Figure 8
Tuta-Aubergine3
Figure 9
Tuta3
Figure 10
Tuta4
Figure 11
Tuta-22
Figure 12
Tuta7
Figure 13