Biologie

 


Les Aspergillus spp. ont des caractéristiques biologiques comparables à celles de nombreux autres agents de pourritures sur baies de raisin, et notamment des Penicillium spp.. Nous vous conseillons de consulter la fiche qui y est consacrée. Sachez déjà qu'ils vivent souvent à l'état de saprophytes sur la vigne et dans son environnement, devenant des pathogènes opportunistes lorsque l'état physiologique des baies est modifié (présence de blessures, maturité avancée...…).

A. niger est cosmopolite, il se développe sur la matière organique et sur les divers substrats. Il a été trouvé dans le sol, dans le compost et sur la matière végétale en décomposition. Il préfère habituellement les sols secs et chauds. il se développe très bien à des températures comprises entre de 20-40 °C. Bien que préférant les ambiances sèches, cette espèce peut cependant très bien se développer dans un environnement où l’humidité relative est de 90-100 %. Il supporte aussi des pH très faibles, jusqu’à pH 2,0 .

 


Description de ces champignons

  • Les longs conidiphores bisériés d'A niger (1.5 à 3 mm) partent d'une cellule basale située sur l'hyphe (figures 1 à 3) ; leur paroi est lisse, hyaline et plus sombre à l'apex qui, dilaté, forme une vésicule globuleuse (30-75µm de diamètre). C'est sur cette vésicule, typique du genre Aspergillus, que sont situées les phyalides, qui couvrent la totalité de sa surface (radiale) (figure 4). Avec l'âge, les têtes conidiennes se scindent en colonnes.
  • Les phyalides, en forme de bouteilles (7-20 x 3-5 µm) (figure 4), sont attachées sur la vésicule soit de façon directe, soit via une cellule intermédiaire : la métule, cellule stérile formée par la vésicule.
  • Les conidies sont sphériques et légèrement aplaties, marron à noires, rugueuses (verruqueuses) et dont le diamètre oscille généralement entre 4 et 5µm. Elles sont agencées en chaînes radiales basipètes.
  • Aspect des colonies sur milieu malt-agar : celles d'A. niger ont une croissance relativement rapide. Les hyphes cloisonnés et hyalins d'Aspergillus confèrent aux colonies un aspect blanc cotonneux dans un premier temps ; celles-ci s'assombrissent et deviennent noires voire poudreuses avec la production des spores noires (figure 5). Le revers de la colonie, quant à lui, prend une coloration blanc-jaune.
Dernière modification : 24/08/2017
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
Aspergillus9
Figure 1
aspergillus4
Figure 2
Aspergillus5
Figure 3
Aspergillus6
Figure 4
aspergillus_3
Figure 5