Description du champignon

  • La forme parfaite de Guignardia bidwellii se caractérise par des périthèces sphériques (61-199 µm de diamètre) noyés dans un stroma (figures 1 et 2) et s'ouvrant par un ostiole plat. Ces périthèces sont dépourvus de paraphyses et contiennent des asques (environ 40 à 120 par périthèce). Les asques (figures 3 et 4) sont cylindriques et renflés à la partie apicale (35-72 x 9-17 µm), ils contiennent 8 ascospores (10,6-18,4 x 4,8-9 µm) hyalines, monocellulaires, de forme ovale.
  • La forme imparfaite produit des pycnides sphériques (59-196 µm de diamètre), solitaires, protubérantes, noires, ouvertes par un ostiole (figures 5 à 9) d'où vont s'échapper à maturité des pycniospores (figures 10 et 11). Ces pycniospores sont incolores, ovoïdes (4,5-9,3 x 4,5-5 µm) enrobées dans un cordon mucilagineux (cirrhe) de couleur blanchâtre (figure 7).

 

Sur milieu de culture, le champignon forme une colonie mycélienne de couleur noir-verdâtre qui se développe lentement (figures 12 et 13). Les pycnides se forment à la surface de la boite de Petri après 10 à 15 jours, si la colonie est éclairée et bien attachée au substrat. Enfin, ces pycnides sporulent abondamment une semaine plus tard à 20-25°C. On peut parfois aussi obtenir des périthèces in vitro.

Dernière modification : 09/21/17
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
blackrot_perithece
Figure 1
Black-rot_VIGNE21
Figure 2
Black-rot_VIGNE22
Figure 3
Black-rot_VIGNE20
Figure 4
Guignardia42
Figure 5
Guignardia28
Figure 6
Black-rot_VIGNE26
Figure 7
blackrot_pycnide
Figure 8
Black-rot_VIGNE24
Figure 9
blackrot_pycniospore
Figure 10
Black-rot_VIGNE25
Figure 11
blackrot_bdp
Figure 12
blackrot-cirrhe
Figure 13