• Logo_picleg
  • Quae

Virus des grosses nervures de la laitue (MLBVV)

Le virus des grosses nervures de la laitue (Mirafiori lettuce big vein virus, MLBVV), transmis par un champignon non pathogène du sol (Olpidium virulentis), entraîne chez la salade des symptômes relativement caractéristiques. Ils sont situés essentiellement au niveau des nervures. Ces dernières, ainsi que les tissus contigus, s'éclaircissent progressivement. A terme, de larges bandes de tissus bordant les nervures sont affectées, donnant un aspect "grosses nervures" aux feuilles (figure 1). Ce symptôme est à l'origine du nom de la maladie : maladie des grosses nervures de la laitue ou "Big-vein". Une fois ce symptôme généralisé au limbe, les feuilles apparaissent plus épaisses, cloquées et gaufrées, avec une bordure dentelée (figure 2). Le port des plantes touchées contraste beaucoup avec celui des plantes saines environnantes (figures 3 et 4).

Les symptômes provoqués par ce virus s'observent essentiellement sur les salades cultivées sous abris durant l'hiver. Dans ces conditions de production, les sols froids et humides favorisent le développement du champignon vecteur Olpidium virulentis, surtout s'ils n'ont pas été désinfectés.

Rappelons que ce champignon, visible dans les cellules du cortex de la racine, transmet également une autre grave virose de la salade, la maladie des anneaux nécrotiques de la laitue (LRNA). Cette virose est influencée par les mêmes conditions de production que la maladie des grosses nervures. Il n'est donc pas étonnant de les retrouver en même temps dans les mêmes exploitations et, parfois, sur les mêmes plantes. Aussi, nous vous suggérons de consulter les fiches LRNA ou virus divers des parties Feuilles chlorotiques ou jaunes, Taches jaunes, orangées sur feuilles et Anomalies de croissance des feuilles.

Il est à noter que des salades affectées par un virus peuvent être plus sensibles à d'autres maladies. Nous avons pu le constater sur des batavias déjà parasitées par le MLBVV ; les plantes virosées étant plus systématiquement attaquées par une bactérie : Pseudomonas cichorii (figures 5 et 6).

Pour plus d'information sur ce virus, nous vous invitons à consulter la fiche Virus des grosses nervures de la laitue.

Dernière modification : 02/14/13
  • Auteurs :
  • D Blancard (INRA)
  • H Lot (INRA)
MiLV_salade_DB_89_91
Figure 1
MiLV90
Figure 2
MiLV88
Figure 3
MiLV92
Figure 4
MiLV_Pscichorii93
Figure 5
MiLV_Pscichorii94
Figure 6