Signaler un Scarabée japonais

 

Si vous pensez avoir vu un Scarabée japonais n’attendez pas ! Prenez des photos et participez au programme de sciences participatives de l'INRAE en signalant le Scarabée japonais via l'application Agiir (disponible sur les plateformes Google Play et Apple Store) ou le site internet https://ephytia.inrae.fr. Une inscription est nécessaire mais gratuite.

 

Comment signaler ?

  • sur l'application smartphone (le plus simple et le plus adapté)par l'onglet "Déclarer" depuis la l'accueil dans le bandeau en bas de page
  • sur le site Ephytia : par l'onglet "Ajouter une observation" à partir de la page d'accueil Agiir (https://ephytia.inrae.fr/fr/P/128/Agiir), dans le bandeau en haut de page

 

Il est très important d’indiquer la date et la localisation de l’observation (pas celles du remplissage du formulaire) !

En l’absence de réseau, il est possible d’enregistrer le formulaire et de l’envoyer plus tard.

N’hésitez pas à renvoyer de nouvelles observations si vous pensez reconnaître le Scarabée japonais à plusieurs reprises !

La confirmation sera faite par un spécialiste à partir des photos que vous aurez envoyées. Seuls les adultes sont identifiables sur photos. Dans la mesure du possible, il doit occuper au moins 1/4 de l’image et être net, une photo de face et une de profil facilitent la reconnaissance. Si l’expert confirme l’identification sur photo, il sera intéressé par des spécimens et pourra vous contacter pour avoir d'autres renseignements.

Le transport, la détention, la multiplication et la libération de Scarabées japonais vivants sont donc interdits en Europe. Pour éviter le risque de dissémination, tout spécimen collecté doit être placé immédiatement dans de l'alcool ou au congélateur pour une éventuelle conservation.

 

Dernière modification : 14/11/2022
  • Auteurs :
  • J Streito (INRAE)
  • M Chartois (INRAE)