Les auxiliaires de la vigne

 

Les populations de ravageurs de la vigne sont plus ou moins limitées par des ennemis naturellement présents dans l'écosystème viticole. Ces auxiliaires peuvent consommer des adultes d'arthropodes mais aussi des oeufs, larves ou nymphes. Plusieurs catégories d'auxilaires sont différentiés selon leur mode de consommantion des hôtes ou des proies. Ce sont soit des prédateurs qui pour assurer leur développement chassent ou piègent leur proies ou bien des parasites et parasitoïdes qui vivent ou accomplissent leur cycle de développement au dépend des ravageurs. Les parasitoïdes peuvent être des insectes, des nématodes, des champignons, des bactéries, des protozoaires ou des virus.  Les auxiliaires forment avec les ravageurs, la vigne et la végétation compagne des réseaux trophiques complexes.

Cette rubrique vous propose principalement quelques éléments de connaissance sur les insectes et arachnides utiles dans la conduite du vignoble, mais aussi quelques données sur d'autres auxiliaires comme les petits animaux (chauves-souris, oiseaux) ou les champignons parasites des insectes ravageurs.

En complément d'informations sur chaque grand type d'auxiliaires avec quelques genres ou espèces fréquemment rencontrés dans le vignoble français, vous trouverez des éléments sur leur biologie, et sur comment favoriser leur présence dans les parcelles. En effet, la lutte biologique par conservation est une approche visant à favoriser les ennemis naturellement présents dans le milieu en préservant ou en améliorant leurs habitats via les pratiques culturales et l’aménagement du paysage. Dans certains cas, la lutte biologique inondative peut être utilisée en introduisant des auxiliaires peu ou pas présents, dont certains sont présentés ici.

Les principaux auxiliaires qui peuvent naturellement être rencontrés au vignoble vous sont présentés dans la figure 1.

Cette rubrique est très largement inspirée de l'ouvrage collectif dirigé par G. Sentenac (IFV), La faune auxiliaire des vignobles de France, Eds France Agricole-Dunod, 2011.

 

Bibliographie complémentaire

Muneret L, Tolle P, Auriol A, Bonnard O, Richart-Cervera S, Thiéry D, Rusch A (2018) Déploiement de l'agriculture biologique au vignoble. Impact sur les infestations des bioagresseurs et la biodiversité des arthropodes. Union Girondine des Vins de Bordeaux, 1158, 57-61

Projet SEBIOREF (2017) Connaître la biodiversité utile à l’agriculture pour raisonner ses pratiques - Cycle annuel des ravageurs et des auxiliaires dans les paysages agricoles.

 

Dernière modification : 01/08/2019
  • Auteur :
  • S Chamont (INRA)
principaux-auxiliaires
Figure 1