• Ecophyto
  • Logo-Cirad
  • RITA
  • Logo-CA
  • FREDON
  • LPA-COCONI

Aculops lycopersici (Tryon)

Acariose bronzée

 

 

 

 Généralités

 

  • Minuscule acarien du groupe des phytoptes disposant que de 2 paires de pattes. Sa taille maximale est d'à peine 0,2 mm et il est invisible à l'oeil nu, d'autant qu'il est très lent. Il est de couleur jaunâtre-orangée et se distingue des autres acariens par la forme allongée de son corps (figures 1 et 2). On peut ainsi les confondre avec les poils présents sur la tomate. 
  • Espèce de répartition mondiale.
  • Affecte plusieurs plantes de la familles des Solanacées, mais il ne provoque des dégâts surtout sur tomate et pomme de terre.
  • Observé en plein champ comme sous abris.

  

  • Famille(s) botanique(s) sensible(s) 
Solanacées        

 

  • Zones de production affectées :
Mayotte Réunion Guyane Guadeloupe Martinique Nouvelle-Calédonie Polynésie-Française

 

  • Organes attaqués
Feuilles Fleurs Fruits Tige Vaisseaux Collet Racines

 


Symptômes, dégâts 

 

  • Symptômes :
    • Coloration brune à bronzée des  feuilles (figures 3 et 4), des pétioles et des tiges (figure 5) à l'origine du nom de cette problématique.
    • Avortement des fleurs (figure 6).
    • Dessèchent foliaire pouvant aboutir à la mort des plants lorsque l'attaque n'est pas contrôlée (figure 7).
    • Plages liégeuses plus ou moins étendues, voire crevassées sur fruits (figures 8 à 12). 
  • Signes : acariens pas observables à l'oeil nu sur les organes affectés (figures ).
  • Confusions possibles

 


Biologie

 

  • Cycle de développement : A. lycopersici montre 4 stades de développement au cours de son cycle biologique (figure 13) : oeuf, 2 stades larvaires, et adulte.
  • L'espèce se maintient sur les Solanacées cultivées ou non. Le cycle biologique dure une semaine en conditions tropicales et s'allonge en climats plus frais.
  • Dispersion : par le vent, les animaux et les insectes se déplaçant dans la culture, mais aussi les ouvriers et leurs outils au cours des opérations culturales.
  • Conditions favorables : température proche de 27°C et une hygrométrie de 30 %, autrement dit un temps chaud et sec.

  


Protection

 

  • Contrôle plutôt difficile car cet acarien est souvent détecté trop tardivement dans les cultures par les premiers dégâts qu'il provoque (couleur bronze).
  • Désherber la culture et ses abords.
  • Désinfecter les serres et le matériel utilisé.
  • Contrôler la qualité sanitaire des plants avant et durant leur introduction dans la culture ou l'abri.
  • Produire les plants dans un abri propre. Cependant les pépinières insect-proof sont insuffisantes pour éviter l'entrée de l'acariose bronzée vu leur très petite taille et leur mode de dissémination.
  • Raisonner la protection chimique (site e-phy), en particulier si vous utilisez des auxiliaires ou des biopesticides.
  • Tenter d’éradiquer le ou les premiers foyers en éliminant les premières plantes atteintes et/ou en traitant localement ces dernières et les plantes environnantes.
  • Utiliser un volume important de bouillie et avec suffisamment de pression afin d’accéder au « cœur » de la végétation. Il conviendra de contrôler dans le temps l’efficacité des traitements.
  • Traiter les plantes avant arrachage en présence de populations élevées de ravageurs.
  • Enlever et détruire les débris végétaux et les résidus de culture.
Dernière modification : 12/02/2020
  • Auteurs :
  • D Blancard (INRA)
  • P Ryckewaert (CIRAD)
Aculops-Tomate11
Figure 1
Aculops-Tomate15
Figure 2
Aculops-Tomate9
Figure 3
Aculops-Tomate14
Figure 4
Aculops-Tomate3
Figure 5
Aculops-Tomate6
Figure 6
Aculops-Tomate7
Figure 7
Aculops-Tomate12
Figure 8
Aculops-Tomate4
Figure 9
Aculops-Tomate5
Figure 10
Aculops-Tomate16
Figure 11
Aculops-Tomate1
Figure 12
cycle_aculops_lycopersici
Figure 13
Polyphagotarsonemus-latus2
Figure 14
Aculops3
Figure 15
Aculops4
Figure 16