• Ecophyto
  • Logo-Cirad
  • RITA
  • Logo-CA
  • FREDON
  • LPA-COCONI

Symptômes de Sclerotium rolfsii sur Solanacées

 

  • Organes attaqués

Sclerotium rolfsii s'attaque à tous les organes des Solanacées situés dans le sol ou à proximité, que les plantes soient très jeunes (en pépinières), ou adultes au champ.

Feuilles Fruits
Tiges Collets
  • Symptômes :
    • Lésion humide et sombre au collet (particulièrement vulnérable)  évoluant en pourriture, et le ceinturant progressivement sur plusieurs centimètres. Les tissus du cortex atteints brunissent plus ou moins intensément et se décompose progressivement (figures 1 et 2). Les tissus vasculaires sous jacents peuvent brunir (figure 3).
    • Brunissement et pourriture racinaires (figures 4 à 6).
    • Flétrissement foliaire secondaire plus ou moins réversible, les plantes retrouvent leur turgescence habituelle durant la nuit (figure 7). Durant les fortes chaleurs, le flétrissement est brutal et complet, les plantes finissent par se dessécher (figure 8).
    • Larges lésions humides et molles sur feuilles et sur fruits en contact avec le sol (figures 9 et 10). 
    • Répartition en foyer des plantes malades.
  • Signes : dense mycélium blanchâtre recouvrant les organes altérés (figure 11 et 12). Structures lisses, plutôt sphériques (1 à 3 mm de diamètre), de couleur d'abord blanche, puis fauve à brun rouge, peu à peu visibles au sein du mycélium : des sclérotes ressemblant à des graines de moutarde. (figure 13) 

 

  • Zones de production affectées :
Mayotte Guyane Guadeloupe
Martinique   Nouvelle-Calédonie

 

Dernière modification : 09/05/2022
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
Sclerotium-Piment6
Figure 1
Sclerotium-Piment7
Figure 2
Sclerotium-Piment5
Figure 3
Sclerotium-Aubergine6
Figure 4
Sclerotium-Aubergine7
Figure 5
Sclerotium-Aubergine
Figure 6
Sclerotium-rolfsii4
Figure 7