Cycle, conditions de développement

 

  •  Conditions optimales d'utilisation : températures élevées 20-25°C

 

  • Cycle biologique

 

Au-dessus de 20 °C, la durée du cycle de développement de Diglyphus isaea est plus courte que celle de son hôte et des éventuels endoparasites. Cet ectoparasite est donc plus efficace aux températures élevées contre les mouches mineuses. Son cycle est de 13 jours environ à 25°C, de 17 jours à 20°C et de 33 jours à 15°C.

 

 Ci-dessus le cycle de développement de Diglyphus isaea.

 

 

  • Morphologie

 

L'adulte de D. isaea est noir avec des reflets verts métalliques et mesure 2-3 mm de long avec des antennes courtes noires (figure 1). Les femelles sont un peu plus grandes que les mâles et possèdent un trait jaune sur leurs pattes antérieures.

 

 La larve (figure 2 et 3) passe par 3 stades larvaires, visibles près de la larve sur laquelle l'oeuf a été pondu : le premier stade est transparent, le deuxième jaunâtre, le dernier bleu vert. La pupe passe du vert (figure 4) au noir (figure 5) après quelques jours.

 

 

  • Reproduction

 

Prolificité dépend de la température. 200-300 oeufs pondus par femelle.
Sexe ratio non constant

 

 La femelle du parasitoïde commence à pondre un ou deux jours après son émergence de la nymphe, à condition qu’elle se soit suffisamment nourrie de larves de mineuses. 

 

 

  • Autres informations

 

La larve avant de se nymphoser, construit à l'aide d'excréments une structure basée sur des colonnes afin de séparer les épidermes supérieurs et inférieurs de la feuille dans laquelle elle se trouve. Cette structure est visible (points noirs) à l'oeil nu (figure 4).

 

Dernière modification : 09/10/14
  • Auteur :
  • A Anonyme (Koppert Biological Systems)
Diglyphus_isaea1
Figure 1
Diglyphus_isaea4
Figure 2
Diglyphus_isaea5
Figure 3
Diglyphus_isaea2
Figure 4
Diglyphus_isaea6
Figure 5
cycle_dvpt_Diglyphus_isaea
Figure 6