• DGAL

Diprion pini

 Le lophyre du pin

 

      Fréquence
      Agressivité
      Impact

 

 

 


Position systématique : Insecte - Hyménoptère - Diprionidé
Hôtes habituels : Pin sylvestre  

Hôtes possibles : Pins noirs
Localisation sur l'hôte : Feuilles

 

  • Biologie

 

   Jan   Fev  Mar Avr  Mai Juin  Juil Aoû Sep Oct Nov    Dec
Ponte                                                
Larves                                                
Nymphe                                                
Adultes                                                

 

 

 

 

 

 

 

Les adultes émergent en avril mai.


Les oeufs sont déposés en ligne par les femelles, dans des fentes pratiquées dans les aiguilles à l'aide de leur ovipositeur en dent de scie (d'où le nom de "mouche à scie", "saw fly" en anglais, qui leur est donné), et recouverts d'une substance brune. L'éclosion des fausses chenilles (larves) a lieu 3 à 4 semaines plus tard.

 

La consommation des aiguilles débute début juin (uniquement aiguilles de l'année précédente). Au début de leur développement, les larves sont groupées. Elles ne se dispersent qu'en fin de développement pour tisser leur cocon sur les herbes ou dans la litière. Les adultes, issus de cette ponte, s'envolent au début de l'été.


En plaine, une deuxième génération peut se développer. Les larves évoluent alors à partir de début septembre, jusqu'à fin octobre, en consommant cette fois-ci le feuillage de l'année.

 

Particularités biologiques :

- Les générations peuvent subir une diapause de longue durée au stade éonymphe (quelques mois à 3 années). De ce fait, chaque année, il peut se produire un certain nombre de vols successifs, qui ne sont pas uniquement liés aux générations de l'année, mais aussi à la levée de diapause des cocons formés antérieurement,
- Gradations très brutales étalées sur 2 ans en général, soumises à un cortège parasitaire très important, sans périodicité évidente, séparées par des périodes de latence (souvent plusieurs dizaines d'années) pendant lesquelles l'insecte est très rare.

 

  • Symptômes et éléments de diagnostic

 

- Défoliation au printemps avec présence d'un fouet d'aiguilles de l'année à l'extrémité des rameaux (consommation uniquement de la pousse n - 1). En été, toutes les aiguilles sont consommées.
- Aiguilles partiellement consommées (présence de nervures-aspect de brindilles) à totalement consommées (passées au rabot).
- Sur rameaux, forte gradation avec l'écorce des rameaux pouvant consommée en plaques.

- Présence de larves vertes en colonies qui se dressent en mouvement en S pour "impressionner". Fausse chenille, 25 mm en fin de développement, à 8 paires de fausses pattes abdominales, tête rousse, corps ivoire avec une série longitudinale latérale de taches noires ou grises jusqu’à l’avant dernier stade larvaire. Au dernier stade, la tête est pâle et les taches noires sur le corps ont disparu.

- Cocons en forme de petits tonnelets bruns, de 7 à 8 mm de long pour les mâles et 8 à 11 mm pour les femelles, visibles dans les anfractuosités de l'écorce ou sur le sol.

 

  • Dégâts


- Affaiblissement des sujets liés aux défoliations
- Risques d'attaques de parasites secondaires
- La mort d'arbres uniquement liée au défoliateur est rare.

 

  • Confusion possible

 

Avec d'autres espèces de diprionidés en particulier le lophyre roux (Neodiprion sertifer).

 

 

Dernière modification : 07/03/17
  • Auteur :
  • D S. F. (Département de la Santé des Forêts)
DIPRPIN7
Figure 1
DIPRPIN3
Figure 2
DIPRPIN
Figure 3
DIPRPIN
Figure 4
DIPRPIN2
Figure 5
DIPRPIN1
Figure 6
DIPRPIN4
Figure 7
DIPRPIN5
Figure 8