L


- lancéolé : en forme de fer de lance.

- latisepté : se dit des silicules des Brassicaeae, dont la cloison plutôt large est placée dans le plan d'aplatissement du fruit.

- libre : se dit d'un organe non soudé avec un autre du même type, par exemple les pétales chez les plantes dialypétales.

- lemme (ou lemma) : terme utilisé pour désigner la glumelle inférieure des Poaceae.

- ligule : pièce membraneuse ou poilue disposée à la jonction entre le limbe et la gaine chez la feuille des Poaceae (figure 1).

- limbe : partie de la feuille souvent étalée reliée normalement à la tige par le pétiole (figure 2).

- lobe : partie du limbe de la feuille découpée à moins de la moitié en profondeur, on dira alors que celle-ci est palmatilobée (figure 3) ou pinnatilobée.

- lobule : petit lobe.

- loge : cavité intérieure d'une anthère ou d'un fruit (loge carpellaire, figure 4).


M



- marge : bord d'une feuille, d'un pétale, etc.

- membraneux : souple, mince et transparent comme une membrane, on dit aussi parcheminé.

- méricarpe : (i.e. morceau de fruit) élément de schizocarpe.

- monadelphe : se dit des étamines soudées par leurs filets en un seul faisceau.

- monoïque : plante dont les fleurs à étamines et les fleurs à pistil sont portées sur le même pied, mais en groupe distinct.

- mucron (mucroné) : pointe raide très courte terminant brusquement une feuille (figure 5), un sépale, une bractée.

- mutique : sans pointe ni arête.


N


- naturalisée : plante venant d'un pays étranger, mais se propageant d'elle-même comme les plantes indigènes.

- nectaire : glande secrétant un liquide sucré (nectar) qui sert d'appât aux insectes fécondateurs et autres auxiliaires (figure 6).

- nervation : disposition des nervures dans une feuille ; la nervation est en générale parallèle chez les monocotylédones (sauf chez les aracées) en réseau palmé ou penné chez les dicotylédones (figure 7).

- nervure : prolongement du pétiole dans le limbe de la feuille, épaississement longitudinal sur un sépale, une bractée, etc.

- nitrophile : plante qui aime les sols riches en nitrates, par exemple les plantes rudérales poussant autour des habitations des hommes et animaux. Parmi celles-ci, on trouve les chénopodes, l'ortie dioïque, etc.

- noeud : emplacement où s'insèrent les feuilles sur la tige, marqué chez certaines plantes par un renflement caractéristique (figures 8 et 9).

Dernière modification : 09/18/13
ligule
Figure 1
petiole
Figure 2
palmatilobe
Figure 3
loge-carpellaire
Figure 4
mucron
Figure 5
nectaire
Figure 6
nervure
Figure 7
noeud
Figure 8
noeud2
Figure 9