• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Hoplochelus marginalis

Ver blanc

food, fresh, fruit, healthy, meal, pineapple icon 

Culture sensible : Ananas

Généralités

Il est connu pour ses dégâts sur les cultures de la canne à sucre mais peut exceptionnellement attaquer l’ananas. Les dégâts du ver blanc constituent une voie d'entrée aux maladies secondaires. 

Le ver blanc consomme les racines des plantes. Elles deviennent alors incapables de puiser normalement l'eau et les substances nutritives pour maintenir la plante en vie.

Zones de production affectées:

La Réunion Madagascar

Organes affectés : 

Feuilles Racines

Symptômes 

Symptômes ou dégâts  :

  • Arrêt de la croissance du végétal
  • Fanaison du feuillage
  • Dépérissement généralisé
  • Collet rongé

Signes :

Confusions possibles : 

 

Biologie

Cycle de développement :

Au stade larvaire H. marginalis est communément nommé "ver blanc" (figures 2 et 3) et au stade adulte "hanneton" (figures 1 et 4). Le ver blanc passe par 3 stades larvaires (figure 5). Les dégâts causés par le ver blanc sont essentiellement dus au troisième stade larvaire où celui-ci est plus apte à se mouvoir entre les racines et dans le sol. Une fois adulte, la femelle pond jusqu'à 60 oeufs et peut être à nouveau fécondée un mois après chaque ponte. La durée de vie des adultes est de 2 à 3 mois.

Facteurs de propagation de la maladie :

Les hannetons volent la nuit et la femelle pond dans des zones proches d'une source d'alimentation.

 

Protection

Méthodes préventives :

  • Labour profond avant nouvelle plantation
  • Bonne irrigation du champ

Méthodes curatives :

  • Utilisation d'un agent de biocontrôle, le champignon entomopathogène Beauveria hoplocheli. Cet entomopathogène est contenu dans une formulation de glanulés applicable au sol. La dissémination du champignon peut également se faire par trempage des hannetons dans une solution de Beauveria. Les adultes intacts sont capturés à la tombée de la nuit près d'une source lumineuse, trempés dans la solution, puis relâchés. Ils s'envolent et vont mourir quelques jours plus tard dans le sol, propageant ainsi l'infection dans les champs et zones non agricoles.

Pour plus de précisions consulter la fiche du ver blanc sur Tropileg.

Dernière modification : 05/09/2022
  • Auteur :
  • M Otello (CIRAD)
Hoplochelus marginalis-adulte
Figure 1
hoplochelus_marginalis_larve_poils
Figure 2
hoplochelus_marginalis_larve
Figure 3
hoplochelus_marginalis_adulte_iso
Figure 4
cycle_ver_blanc
Figure 5