Neuroptera

Névroptères
(fourmilions, chrysopes, hémérobes, ascalaphes,?)



Cet ordre est représenté par 5.704 espèces, 162 sont présentes en France.

  • Caractéristiques morphologiques de l'ordre

 

Insectes de morphologie très variable selon les superfamilles auxquelles ils appartiennent (Coniopterygoidea, Hemerobioidea, Mantispoidea, Myrmeleontoidea et Osmyloidea). Les pièces buccales sont broyeuses uniquement chez les adultes ; chez les larves il y a coaptation des mandibules et des maxilles pour former un canal salivaire et un canal alimentaire. Antennes plus ou moins longues et fines. Les ailes sont en général avec de nombreuses nervures longitudinales et transversales, elles sont disposées en toit au repos. Ces insectes mesurent 3 à 70 mm de longueur (en France).

Adulte d'une chrysope
Italochrysa stigmatica
Adulte d'un ascalaphe
Libelloides coccajus

 

  • Eléments de biologie

 

Les larves et les adultes sont principalement terrestres ; prédateurs et carnivores et s'attaquent à des proies tendres. Les larves pratiquent la digestion extra-orale, les adultes ont des pièces buccales broyeuses classiques. Certains groupes comme les Mantispidae. sont parfois parasites d'oeufs d'araignées. Les neuroptères vivent dans des milieux très variés, selon les familles les genres et les espèces.

  • Importance économique et agronomique

 

Insectes non phytophages et non nuisibles. Certains groupes bien connus comme les chrysopes ou les hémérobes, sont des auxiliaires prédateurs efficaces, en particulier contre les pucerons.

Dernière modification : 26/08/2013
  • Auteur :
  • M Martinez (INRA)