Généralités



Avec environ 1 million d'espèces connues (2), les insectes représentent, selon les auteurs, entre 62 et 71% des espèces animales actuellement répertoriées. Il n'est pas étonnant qu'ils tiennent une place très importante parmi les organismes nuisibles : à l'Homme et aux animaux domestiques, aux cultures, aux forêts, aux denrées stockées, à divers matériaux et produits manufacturés,… Par leur extraordinaire faculté à coloniser tous les milieux, la diversification de leurs régimes alimentaires et leur taux de multiplication, qui peut être extraordinairement élevé, leur impact écologique et économique est considérable.

Les insectes sont aussi très utiles voire indispensables à l'Homme, ils contribuent, par exemple, aux recyclages des matières organiques, assurent la pollinisation de très nombreuses plantes et sont de précieux auxiliaires de l'agriculture, en tant que parasitoïdes ou prédateurs. Ils sont un maillon essentiel dans les chaines alimentaires en tant que consommateurs et décomposeurs et ils fournissent, par ailleurs, une importante source de nourriture protéinée et lipidique à de nombreux organismes vivants, y compris l'Homme.

Le nombre d'insectes ravageurs (déprédateurs ou nuisibles), des plantes cultivées, des forêts, des denrées et produits manufacturés, est estimé, selon les sources, entre 9.000 et 12.000, mais ce chiffre paraît nettement en deçà de la réalité. Une liste établie récemment, inventorie, pour la France, 2.195 espèces d'insectes nuisibles ou potentiellement nuisibles (cf. Tableau suivant).


TABLEAU ET PRÉSENTATION DES ORDRES D'HEXAPODES


Dans l'embranchement des Arthropodes, les Hexapodes (animaux à 3 paires de pattes,…) ne comprennent que 2 classes, les Entognatha et les Insecta. Les Entognatha ne sont représentés que par 3 ordres et les Insecta par 29 ordres, dont 2 non européens : les Zoraptera  et les Notoptera.
Le tableau ci-après mentionne ces 2 classes et cite tous les ordres inclus actuellement dans la classe des insectes. Il donne, pour chacune des classes et chacun des ordres, le nombre d'espèces connues en France (chiffres en gras) et au monde (chiffres entre parenthèses).
Dans la présentation des ordres d'hexapodes, ceux d'importance agronomiques c'est-à-dire, ceux qui comprennent des espèces nuisibles (ils sont surlignés de rouge dans le tableau), seront plus largement traités que les autres. La colonne de droite du tableau donne pour chacun d'eux le nombre de ravageurs, pour la France.

Note
- Les nombres d'espèces d'insectes, tant dans le tableau que dans le texte, ne comptabilisent que les espèces actuelles et non pas les espèces fossiles. De même, les ordres éteints (fossiles) ne sont pas mentionnés dans ce tableau.
- Les chiffres donnés pour la France ne tiennent pas compte des sous-espèces.


Les 5 ordres numériquement majeurs (Hemiptera, Coleoptera, Diptera, Lepidoptera et Hymenoptera) regroupent à eux seuls 37.070 espèces, soit environ 95% des insectes de notre faune (et 91% des insectes au monde). Avec 2.119 espèces ces 5 ordres englobent aussi 96,5% de nos insectes ravageurs.



Classes et ordres Nombre d'espèces en France
(dans le monde)
Ravageurs
(nuisibles, déprédateurs)

ENTOGNATHA (*) 830 (11.000) 6
INSECTA    
ARCHAEOGNATHA 50 (505)  
ZYGENTOMA 15 (534)  2
EPHMERIDA 144 (3.100  
ODONATA 92 (5.800)  
PLECOPTERA 179 (3.510)  
ZORAPTERA 0 (34)  
EMBIOPTERA 3 (360)  
ORTHOPTERA 239 (25.200) 15
PHASMIDA 3 (2.960)  
NOPTERA 0 (43)  
DERMAPTERA 21 (2000) 1
 MANTODEA  9 (2.420)  
 BLATTODEA  23 (4.600)  7
 ISOPTERA  6 (2.880)  5
 THYSANOPTERA  260 (5.760)  31
 HEMIPTERA  3.670 (100.500) 560
 PSOCOPTERA  116 (4.450) 9
 PHTHIRAPTERA  180 (5.030)  
 COLEOPTERA  10.600 (360.000) 510
 NEUROPTERA  162 (5.704)  
 MEGALOPTERA  3 (340)  
 RAPHIDIOPTERA  17 (225)  
 STREPSIPTERA  13 (610)  
 DIPTERA  8.800 (152.500)  270
 MECOPTERA  10 (681)  
 SIPHONAPTERA  110 (2.250)  
 LEPIDOPTERA  5.400 (168.000) 680
 TRICHOPTERA  382 (13.600)  
 HYMENOPTERA  8.600 (145.000) 99

Total (Insecta) 39.107 (1.018.596) 2.195

 


Note
la position adoptée ici, vis-à-vis du statut des ordres d'insectes, est volontairement destinée à une meilleure lisibilité et compréhension du texte ; afin de ne pas brouiller le lecteur, elle reste en concordance avec la plupart des manuels d'entomologie agricole. Nous avons conservé ici 29 ordres d'insectes ; les classifications les plus récentes en retiennent 25 à 28 (selon les auteurs), et cela ne fait pas l'unanimité au sein de la communauté des entomologistes systématiciens car il n'y a pas de consensus actuel sur la classification des insectes. Dans ce domaine, la systématique moléculaire, associée à la systématique classique, apportera sans aucun doute, dans les 20 prochaines années, encore d'importants bouleversements, aux niveaux inter et intra-ordinales, comme à bien d'autres rangs (familles, super-familles, infraordres, sous-ordres et super-ordres).
Nous réunissons ici les Grylloblattodea et les Mantophasmatodea dans l'ordre des Notoptera (N° 10); dans certaines classifications ces ordres sont séparés. Par ailleurs, dans notre tableau, les Mantodea, les Blattodea et les Isoptera  ; de même que les Psocoptera et les Phthiraptera ; de même que les Mecoptera et les Siphonaptera sont considérés comme des ordres distincts. Dans certaines classifications et phylogénies récentes les Mandodea et les Blattodea sont placés au rang de sous-ordre dans l'ordre des Dictyoptera et les Isoptera sont inclus dans les Blattodea ; les Phthiraptera font partie de l'ordre des Psocodea (= Psocoptera+Phthiraptera) et les Siphonaptera sont un sous-ordre des Neomecoptera (= Mecoptera+Siphonaptera). Les Psocodea, les Dictyoptera et les Neomecoptera ne sont pas retenus ici en tant qu'ordres.



REMERCIEMENTS

J'adresse tous mes remerciements à Bruno MICHEL, Eric PIERRE et Jean-Claude STREITO (CBGP, Montpellier) qui, par leur lecture critique, leurs conseils éclairés, les additions et corrections proposées, ont grandement participé à la concrétisation de cette « Introduction à l'entomologie agricole ». Les nombres de ravageurs, donnés pour chacun des ordres, sont largement empruntés au Catalogue des Insectes Ravageurs de France (CIRF), patiemment et savamment compilé par Eric PIERRE ; ce catalogue est à ce jour non publié.

Dernière modification : 08/29/13
  • Auteur :
  • M Martinez (INRA)