Plasmopara viticola (Berk. & M.A. Curtis) Berl. & De Toni, 1888

Mildiou

 



Ce straménopile*, d'origine américaine et spécialisé aux Vitacées, est présent dans la grande majorité des vignobles du monde, excepté dans quelques vignobles situés dans des zones de production trop sèches. Il est responsable du mildiou de la vigne, maladie aux épidémies potentiellement fulgurantes et caractérisée par la présence de foyers primaires (figure 1) dans les parcelles pouvant s'étendre très rapidement.

Il sévit sur vigne en France depuis de très nombreuses années, son introduction dans notre pays remonterait à 1878. Le mildiou est une des principales maladies de la vigne, occasionnant chaque année des dégâts plus ou moins importants et nécessitant dans tous les cas plusieurs traitements fongicides.



Classification : Chromista, Oomycota, Incertae sedis, Peronosporea, Peronosporidae, Peronosporales, Peronosporaceae
Synonymes : Botrytis viticola Berk. & M.A. Curtis, (1848), Peronospora viticola (Berk. & M.A. Curtis) de Bary, (1863)
Dénomination anglaise : downy mildew

 
* Il existe environ 800 espèces saprophytes ou parasites d'oomycètes. Ces derniers ont longtemps été classés dans les Phycomycètes ou « Champignons inférieurs » (Eumycètes). Cette classification a été révisée il y a quelques années car leur ultra structure, leur biochimie et leurs séquences moléculaires indiquaient qu'ils appartenaient à un groupe d'organismes incluant surtout des algues (vertes et brunes), des diatomées…. Actuellement, en fonction des sources bibliographiques, ils peuvent être associés soit aux Chromista (Index fungorum), soit aux Stramenopila (Tree of life).

Dernière modification : 09/20/17
Auteur : D. Blancard (INRA)




Fermer
Fermer
indicator

Haut de Page