• Logo_picleg
  • Quae

Xanthomonas spp.

Gale bactérienne


- classification : Bacteria, Proteobacteria, Gammaproteobacteria, Xanthomonadales, Xanthomonadaceae
- synonyme : Xanthomonas campestris pv. vesicatoria (Doidge 1920) Dye 1978
- dénomination anglaise : bacterial spot


Les Xanthomonas spp. responsables de la gale bactérienne sont particulièrement dommageables sur tomate et plus encore sur poivron. Cette maladie sévit sur tous les continents, quasiment partout où la tomate est cultivée. Elle est particulièrement grave en plein champ, en zones tropicales, subtropicales et tempérées, là où les conditions climatiques sont chaudes et humides. En régions tempérées, notamment en Europe, elle ne semble pas affecter les cultures sous abris, qu'ils soient froids ou chauffés. En France, elle sévit essentiellement sur les variétés destinées à l'industrie, en période estivale.

Ces Xanthomonas ont été reclassés en 2004 en quatre espèces selon des critères phénotypiques et génétiques : X. euvesicatoria (ex groupe A), X. vesicatoria (ex groupe B), X. perforans (ex groupe C) et X. gardneri (ex groupe D), dont deux (X. euvesicatoria et X. perforans) sont phylogénétiquement proches. Les souches des quatre groupes ont une distribution quasi-mondiale. Seules des souches de X. vesicatoria (groupe B) séviraient en France.
De plus, la bactérie X. campestris pv. raphani, s’attaquant généralement à plusieurs espèces de crucifères, est également agressive sur tomate et poivron, avec une symptomatologie très proche.

X. euvesicatoria et X. gardneri sont pathogènes sur tomate, poivron et piment et provoquent des épidémies sur ces espèces. X. vesicatoria et X. perforans ne le sont que sur tomate. Sur solanées, X. campestris pv. raphani n’a été détecté à partir de symptômes au champ que de tomate (Canada, USA, Russie et Zambie).

Cette bactérie Gram - a été décrite pour la première fois sur tomate en Afrique du sud au début du XXe siècle. Durant approximativement 70 années, elle a été considérée comme un seul et unique micro-organisme, avec l'existence de races.



Espèces et races de Xanthomonas associées à la gale bactérienne de la tomate

Espèce
Autres appellations rencontrées dans la littérature
Groupes décrits
Races associées

Xanthomonas
euvesicatoria
Xanthomonas axonopodis
pv. vesicatoria
Xanthomonas campestris
pv. vesicatoria
Groupe A
T1
Xanthomonas
vesicatoria
  Xanthomonas campestris
pv. vesicatoria
Groupe B
T2
Xanthomonas
perforans
Xanthomonas axonopodis
pv. vesicatoria
Xanthomonas campestris
pv. vesicatoria
Groupe C
T2, T3 et T4
Xanthomonas
gardneri
  Xanthomonas campestris
pv. vesicatoria
Groupe D
T2


Comme vous pouvez vous en rendre compte, la situation des Xanthomonas spp. sur solanacées est assez complexe et en perpétuelle évolution. Aussi conviendra-t-il de considérer avec une certaine prudence les informations mentionnées dans cette fiche qui ne font pas de distinction entre les 4 espèces connues maintenant. Ne sachant pas encore clairement si celles-ci présentent des propriétés biologiques foncièrement différentes, nous utiliserons, par souci de simplicité, la synonymie X. campestris pv. vesicatoria pour parler de ces bactéries.

Dernière modification : 13/06/2013
  • Auteurs :
  • D Blancard (INRA)
  • O Pruvost (CIRAD)