• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Fusarium oxysporum f. sp. radicis-vanillae

Fusariose

 

Cultures sensibles : Vanille

Généralité

La fusariose est le principal fléau qui touche les plantations de vanille du monde.

Elle est provoquée par un champignon microscopique (Fusarium oxysporum) qui se développe dans le sol et s’attaque aux racines du vanillier.

Zones de production affectées:

Polynésie-française Nouvelle-Calédonie
Guadeloupe Martinique
Guyane La Réunion
Maurice Madagascar
Comores  
 
Organes affectés : 
Tige Racines Gousses

 

Symptômes 

Symptômes ou dégâts :

  • Racines : pourrissent dans le sol
  • Les tiges : se déshydratent, deviennent ternes, puis montrent des sillons longitudinaux (cannelures) pour enfin se dessécher totalement.
  • La production et la qualité des gousses chutent et la liane meurt au bout de quelques années. Peut occasionnellement infecter les gousses et les balais.

Signes :

  • Prolifération de racines descendantes.
  • Aspect terne et cannelé des feuilles et tiges.
  • Ces signes se manifestent en général après que la plante soit rentrée en phase productive, c’est-à-dire un à deux ans après la première floraison. Toutefois, sur les terrains anciennement cultivés en vanille ces symptômes peuvent se manifester plus tôt.

Confusions possibles :  

Sur le terrain, il est parfois difficile de distinguer un dépérissement causé par une attaque ancienne et sévère de phytophthora, des effets durables de la fusariose.

 

 

Biologie

Cycle de développement :

Le Fusarium parvient parfois à infecter les tiges en remontant le long de racines aériennes, mais il ne s’étend pas le long de la tige, car il est bloqué au niveau des nœuds.

Afin de restaurer un système racinaire fonctionnel, la liane émet de nouvelles racines notamment à partir des crampons, mais ces racines aériennes sont souvent infectées par le champignon dès qu’elles atteignent le sol. La prolifération de racines qui pourrissent en atteignant le sol épuise la liane sans lui permettre de rétablir son alimentation.

Facteurs de propagation de la maladie :

 

Protection

  • Il n’y a pas de traitement curatif contre la fusariose.
  • Renouveler fréquemment le compost pour améliorer la nutrition des lianes en permettant le développement de racines viables dans un compost exempt de pathogène.
  • Planter des boutures saines et en écarter au maximum les plants les uns des autres pour ralentir la progression du champignon
  • L’utilisation de variétés résistantes est la méthode la plus efficace pour prévenir le développement de la maladie. La variété Tsy taitra , en particulier, sélectionnée par le Fofifa, est dotée d’un niveau élevé de résistance à la fusariose.
Dernière modification : 04/08/2022
  • Auteurs :
  • M Negri (CIRAD)
  • M Grisoni (CIRAD)
Fusariose vanille racine
Figure 1
fusariose resistant
Figure 2
fusariose tige
Figure 3
fusariose
Figure 4
fusariose deperissement
Figure 5