• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Sur-maturité interne du fruit

food, fresh, fruit, healthy, meal, pineapple icon

Cultures sensibles : Ananas, Manguier

Généralités

La surmaturité du fruit est une maladie abiotique qui se caractérise de manière différente en fonction des fruits. Ce désordre physiologique peut causer de grosses pertes économiques en fonction du nombre de fruits atteints. Certaines variétés sont plus ou moins sensibles.

Ananas : "translucidité", cela correspond à la chair qui mûrit plus vite que la peau (Figure n°1). Lors des périodes chaudes, les pluies intermittentes favorisent la sur-maturité du fruit. Les dégâts ne sont pas apparents à l'extérieur du fruit. Dans des cas sévères l'entièreté du fruit est touchée. Les fruits atteints de translucidité sont plus sensibles aux coups de soleil.

Mangue : ces troubles internes (internal breakdown) apparaissent lorsque le fruit est cueilli : soft nose, noyau gélatineux (jelly seed), tissus spongieux (spongy tissu). Ces maladies résultent d'une perte de l'organisation cellulaire et se caractérisent par la dégradation de la pulpe. Tous les fruits atteints sont impropres à la vente. L’origine de ces désordres est encore mal connue. Actuellement, en dehors de l’aspect variétal (plus grande sensibilité des variétés d’origine indienne ou de leurs hybrides), un déséquilibre de la nutrition calcique est souvent évoqué. 

Organes affectés : 

Fruits

Symptômes 

Symptômes ou dégâts :

Ananas :
  • Intérieur du fruit sur-mûr (Figure 1).
  • Zones avec taches molles.
Mangue :
  • Ramollissement localisé de la pulpe parfois accompagné d’une modification de la couleur de l’épiderme correspondant.
  • Quand le phénomène est très intense, la pulpe commence à fermenter et dégage une odeur désagréable.
  • Soft nose : il est parfois possible d’observer dans la pulpe, des trous entourés de tissus nécrotiques.

Signes :

Ananas :
  • Fruit dense (dans une bassine d'eau le fruit a tendance à couler à l'inverse des fruits sains).

Protection 

Méthodes préventives :

Mangue :
  • Cueillir les fruits à leur stade de maturité maximum.
  • Eviter un environnement trop humide au sein du verger.
  • S’assurer d’un taux suffisamment élevé en calcium dans le sol.

Méthodes curatives :

Ananas :
  • Après la récolte, vérifier la densité de tous les fruits et mettre à l'écart ceux qui sont trop denses.
Mangue :
  • Si le fruit est cueilli lorsqu’il est mûr, veiller à regarder l’extrémité de sa tige avant de les conditionner.
 
Références :
CAB International 2018. The pineapple, 2nd Edition: Botany, Production and Uses (eds G.M. Sanewski et al)
Queensland, and Department of Primary Industries. 1989, Mango Pests and Disorders. Brisbane: Queensland Dept. of Primary Industries, p. 27.
Raymond, L., Schaffer, B., Brecht, J. K., & Crane, J. H. (1998). Internal breakdown in mango fruit: symptomology and histology of jelly seed, soft nose and stem-end cavity. Postharvest Biology and Technology, 13(1), 59-70.
Amin M. & al., 2007, Mango soft nose disorder and fruit quality in relation to pre-and post harvest treatments, Life sciences international journal, Vol. 1, No.4, October 2007, pp. 455-462.
Arpaia M. L., 1994, Preharvest Factors Influencing Postharvest Quality of Tropical and Subtropical Fruit, Hort Science, vol. 29(9), p. 982.
Burdon, J.N., Moore, K.G. and Wainwright, H., 1991. Mineral distribution in mango fruit susceptible to the physiological disorder soft-nose. Scientia Hortic., 48:329-336.
Vannière & al., 2004, La mangue en Afrique de l’Ouest francophone : les systèmes de production et les itinéraires techniques, Fruits, vol. 59, p. 393-394.


Dernière modification : 09/06/2022
  • Auteur :
  • M Otello (CIRAD)
pineapple-ananas-comosus-translucent-fruit-pulp
Figure 1
Translucidité
Figure 2
jelly seed
Figure 3
stem_end_cavity
Figure 4
soft_nose
Figure 5