• Logo-Cirad
  • Logo-anses
  • chambre agriculture réunion
  • fdgedon Réunion

Diaprepes spp.

Charançons des agrumes

food, fresh, fruit, healthy, meal, orange, tropical icon

Cultures sensibles : Agrumes

Généralités

Ces charançons sont largement répandus aux Antilles, notamment en Guadeloupe. Il en existe plusieurs espèces, notamment Diaprepes abbreviatus, Diaprepes famelicus et Diaprepes marginatus.

Zones de production affectées:

Guyane Guadeloupe
Martinique  

Organes affectés : 

Feuilles Racines

  

Symptômes 

Symptômes ou dégâts  :

  • Les larves se nourrissent des racines, ces dégâts pouvant aller jusqu'à la mort des jeunes arbres.
  • Les adultes mangent les feuilles.

Signes :

Les adultes mesurent entre 15 et 20 mm de long.

Confusions possibles :  

 

Biologie

Cycle de développement :

Les mâles vivent en moyenne deux mois et les femelles quatre mois, elles peuvent pondre jusqu'à 5 000 œufs.

Facteurs de propagation de la maladie :

 

Protection 

Méthodes préventives :

L'utilisation d'auxiliaires de culture est recommandée pour le contrôle du charançon des agrumes:

  • Parasitoïdes : 4 espèces de microhyménoptères ont été trouvées en Guadeloupe, des Eulophidae (Aprostocetus gala, Quadrastichus haitiensis, Aprostocetus sp.) et un Trichogrammatidae (Ceratogramma etiennei).
  • Nématodes entomopathogènes : Heterorhabditis bacteriophora et Heterorhabditis  heliothidis.
  • Des champignons entomopathogènes : Beauveria bassiana et Metarhizium anisopliae.
  • Des prédateurs: plus de 21 espèces de fourmis en Guadeloupe et Martinique.

 

 

Source :
Mauléon, H., & Mademba-Sy, F. (1988). Un ravageur des agrumes aux Antilles Francaises: Diaprepes abbreviatus L. Fruits, 43(4), 229-234.

 

Dernière modification : 09/06/2022
Diaprepes abbreviatus
Figure 1
Dégâts de charançons
Figure 2
Diaprepes spp
Figure 3
Diaprepes abbreviatus 2
Figure 4
Oeufs de charançons
Figure 5
Diaprepes_famelicus
Figure 6
D_gats_sur_feuille_et_adultes_charan_ons
Figure 7