Biologie

 

 

  • Cycle de développement

 

Il y a trois ou quatre générations par an, avec parfois une cinquième génération dans les régions tropicales.

hivernation : adultes de couleur marron. Les hivers rudes peuvent causer une forte mortalité bien que les adultes soient capables de se nourrir durant les périodes clémentes.

 

Lorsque la température s’élève au printemps, N. viridula quitte son abri d’hiver et se met en quête de nourriture. Les adultes s’accouplent pratiquement immédiatement, en général la nuit, après quoi, les femelles commencent à chercher un emplacement pour pondre.

 

 Ci-dessus le cycle de développement de Nezara viridula.

 

 

  • Biologie

 

 Les premiers stades larvaires ne se nourrissent pas et restent groupés autour des œufs vides, sauf s’ils sont dérangés. Cette agrégation leur permet de se protéger de la sécheresse et des températures élevées (auxquelles ils sont très sensibles à ce stade) et augmente la protection contre leurs ennemis naturels grâce à leurs défenses chimiques.

Les larves de deuxième et troisième stades se nourrissent et restent regroupées jusqu’au quatrième stade larvaire, où elles se dispersent enfin et peuvent être observées à l’apex des plantes le matin.

 

 

  • Morphologie

 

Oeufs :  pondus à la face inférieure des feuilles et sur les fruits, en groupes de 30 à 130 avec une moyenne de 60 oeufs (figures 1 et 2). On les rencontre en général dans les parties aériennes des cultures et des mauvaises herbes. Ils sont fortement collés les uns aux autres et au substrat. Fraîchement pondus, ils mesurent environ 1 mm de hauteur, sont jaune pâle, en forme de tonneau, avec les extrémités aplaties, et possèdent une couronne d’épines. Au bout d’un certain temps, ils changent de couleur pour devenir finalement orange clair.

 

Larves :

L1 : elles sortent de l’œuf par un opercule bien rond. Les œufs de la même ponte éclosent simultanément, l’émergence des premières larves déclenchant celle des autres. Les larves sont rougeâtres, aux yeux rouges, et ont des antennes et des pattes transparentes.

 

L2 :  tête et pattes noires, thorax noir avec des taches jaunes de chaque côté. L’abdomen est rouge et les antennes sont noires avec du rouge entre les segments.

 

 

L3-L4 : entièrement verdâtres, plus grands.

 

L5 : caractéristique avec l’apparition des ébauches alaires et l’abdomen vert-jaunâtre à taches rouges le long de la ligne médiane.

 

Adultes : punaises entièrement vertes (devenant marron en hiver), en forme de bouclier et mesurent environ 13 mm. Ils possèdent 3 à 5 points pâles sur le devant du pronotum et ont les yeux rouge foncé ou noirs. Les segments antennaires adjacents sont alternativement foncés ou clairs et les ailes recouvrent complètement l’abdomen. De petites taches noires sont visibles de chaque côté du corps. Juste après leur émergence, elles sont d'un rose vif, avant d'obtenir une coloration verte ou marron.

 

 

  • Autres informations

 

Température optimale : environ 30 °C.

Prolificité : environ 250 oeufs par femelles

Parasitisme : ces punaises sont susceptibles d'être parasitées, entre autre par Trichopoda pennipes, ce qui diminue de moitié leur longévité  : de 60 à 30 jours.


Dernière modification : 10/15/14
Auteur : A. Anonyme (Koppert Biological Systems)
  • Nezara-viridula1
    Figure 1
  • Nezara-viridula3
    Figure 2
  • Nezara-viridula5
    Figure 3
  • Nezara-viridula4
    Figure 4
  • Nezara-viridula-3
    Figure 5
  • Nezara-viridula2
    Figure 6
  • Nezara-viridula1
    Figure 7
  • cycle_nezara
    Figure 8
  • nezara_viridula_larves
    Figure 9
  • Nezara_viridula_L2_L3
    Figure 10




Fermer
Fermer
indicator

Haut de Page