Planococcus citri Risso, 1813

La cochenille farineuse de l’oranger

 

 

La cochenille farineuse de l’oranger et de la vigne, Planococcus citri, est répandue dans le monde entier. Cette cochenille à corps mou occupe de nombreuses et différentes plantes hôtes. Dans les régions tempérées, c’est un problème sous serre en horticulture et, dans les zones tropicales et subtropicales, elle nuit également aux cultures de plein champ.

 

L’insecte engendre des dégâts particulièrement en vergers et en cultures ornementales, spécialement sur les plantes en pot telles que ficus, palmiers, scheffleras, crotons et kalanchoés, mais aussi en rosiers et gerberas. Par ailleurs, cette cochenille peut apparaître également en cultures de concombres, melons et aubergines. Elle est capable de s’adapter à des situations très diverses. On la rencontre sur toutes les parties de la plante, mais surtout dans les zones de croissance et sur les axillaires.

Dernière modification : 01/22/14
  • Auteur :
  • A Anonyme (Koppert Biological Systems)