• Quae

Peronospora hyoscyami f. sp. tabacina

(Mildiou)

 

Historiquement, les agriculteurs et les techniciens redoutent les attaques de mildiou. Ils reconnaissent assez bien les symptômes occasionnés par Peronospora hyoscyami f.sp. tabacina. Ce straménopile, parasite obligatoire, provoque des taches jaunes sur feuilles devenant assez rapidement nécrotiques (figures 1 à 3). Une observation attentive de la face inférieure de ces dernières permet de distinguer un duvet bleuâtre qui recouvre progressivement les taches (figure 4). Celui-ci est très caractéristique de cette maladie et il est à l'origine de son appellation anglo-saxonne "blue mold" (moisissure bleue).

Soulignons que Peronospora hyoscyami f.sp. tabacina est aussi responsable de contaminations systémiques, c'est-à-dire qu'il colonise plus ou moins le système vasculaire des plantes. Cela se traduit par une réduction de leur croissance ; les jeunes feuilles sont déformées et leurs nervures jaunissent et se nécrosent (figure 5). Sur la tige, la présence de ce stramenopile dans les vaisseaux se matérialise par des brunissements longitudinaux et parfois même par des petits chancres (figure 6). L'identification de cette maladie ne pose normalement pas de problème. Si l'on considère le danger qu'elle fait courir à la culture, il est souhaitable de l'identifier précocement et avec certitude, et de mettre en place le plus rapidement possible les méthodes de protection qui s'imposent.

Pour des information plus complètes concernant cette maladie, consulter la fiche Peronospora hyoscyami f.sp. tabacina.

Dernière modification : 06/26/13
  • Auteur :
  • D Blancard (INRA)
tabac292_293
Figure 1
tabac294_296
Figure 2
tabac298
Figure 3
tabac295
Figure 4
tabac297
Figure 5
tabac299_300
Figure 6